Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement ou avec frais

‘Rinderhunger’ im Rezeptbuch des Marcellus und bei Alexander von Tralles

Klaus-Dietrich Fischer

Résumé


Βουφάγος, -ον, « apéritif, stimulant l’appétit, aidant la digestion », ne semble pas attesté en grec comme appellation d'un médicament, et le Thesaurus linguae Latinae en connaît une seule occurrence, dans le recueil de médicaments de Marcellus (début du Ve s.). La publication toute récente du Réceptaire de Lorsch nous en donne un autre exemple, avec une composition appelée aussi πολυετές, attribuée cette fois à Galien. Au prix de légères corrections textuelles, on en trouve encore deux exemples, chez Marcellus toujours et dans le traité du médecin byzantin Alexandre de Tralles (VIe s.). 


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




© Société des Études Classiques a.s.b.l. - Rue de Bruxelles 61, B-5000 Namur, Belgique.

La revue bénéficie de l'aide financière du Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS de Belgique et de la Fondation Universitaire de Belgique.