Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement ou avec frais

Roman Models and Contemporary Experience in Joannes Brantius’s Image of the Perfect Senator (1633)

Toon Van Houdt

Résumé


Résumé. — En 1633, l’humaniste et magistrat anversois Jean Brant (Johannes Brantius) publia son traité Senator sive de perfecti et veri senatoris officio libri duo. En tant que tel, le travail appartient au sous-genre des miroirs de conseillers qui fleu­rissait aux XVIe et XVIIe siècles. Comme nous essayons de le démontrer, le traité de Jean Brant se distingue d’autres miroirs de conseillers par la perspective nettement locale et anversoise adoptée par l’auteur, ainsi que par sa touche cicéronienne. En ef­fet, Brantius essayait de faire revivre le langage cicéronien de l’humanisme civique à une époque profondément empreinte d’un discours politique tacitéen.

Abstract. — In 1633 the Antwerp humanist and lawyer Jan Brant (Johannes Brantius) published his lengthy treatise Senator sive de perfecti et veri senatoris officio libri duo. While it belongs to the sub-genre of so-called mirror-for-counselors, it distinguishes itself from other treatises on the same subject by its strong emphasis on a local, specifically Antwerp perspective and its unmistakably Ciceronian flavor. As I will try to show, Brantius aimed to revive the Ciceronian lan­guage of civic humanism in an age that was profoundly imbued with a strongly Tacitean political discourse.

 

 

Toon VAN HOUDT
Onderzoeksgroep Latijnse Literatuur, KU Leuven
toon.vanhoudt@kuleuven.be


Texte intégral :

PDF (English)

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




© Société des Études Classiques a.s.b.l. - Rue de Bruxelles 61, B-5000 Namur, Belgique.

La revue bénéficie de l'aide financière du Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS de Belgique et de la Fondation Universitaire de Belgique.