Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement ou avec frais

Apsyrtos de Clazomènes, sa vie, son œuvre

Anne-Marie Doyen-Higuet

Résumé


Résumé. — Que sait-on de l’hippiatre grec Apsyrtos de Clazomènes, qui exerça son art au sein de l’armée romaine dans une contrée danubienne entre la seconde moitié du Ier s. apr. J.-C. etle début de l’époque tétrarchique (fin du IIIe s.), et de ce qui subsiste de son œuvre, rédigée au moins en partie sous forme de lettres adressées surtout à des collègues et amis ? Un état des lieux est ici proposé : indications d’ordre géographique et socio-professionnel, inventaire des fragments, démarche de l’auteur qui se présente comme un « consultant » sollicité par son entourage, pré­cisions sur le contenu et l’agencement de ces textes qui offrent maints points de contact avec la médecine humaine et n’excluent pas le recours à la magie, aperçu d’un lexique extrêmement spécialisé et pas toujours élucidé à ce stade, sources citées par ce praticien expérimenté qui joue décidément un rôle crucial dans la tradition hippiatrique gréco-latine.

Abstract. — What information do we dispose of about the Greek veterinarian Apsyrtos of Clazomenae? Apsyrtus was in active military service in the Roman army, somewhere on the river Danube, and at some time between the second half of the 1st century AD and the start of the tetrarchy (late 3rd century). What do we know about his writings, which at least in part took the form of epistles addressed, in their majority, to colleagues and friends? I wish to offer a synopsis of what is known at the present moment, regarding the locations mentioned and information relating to the position of Apsyrtus and the recipients of his letters in terms of sociology and professional activity, provide a list of his preserved fragments, comment on his atti­tude, where he projects an image of an expert whose advice is sought by persons he is in contact with, and also outline details about the contents and order of these texts which show numerous overlaps with human medicine and sometimes present straight magical practices, ending with an overview of an extremely specialised vo­cabulary which in parts still eludes interpretation, and the sources cited by this well-seasoned practitioner who without question played a pivotal rôle in the transmission of Graeco-Roman veterinary lore.

 

Anne-Marie DOYEN-HIGUET
UCLouvain - INCAL - CIOL
UNamur - PaTHs
anne-marie.doyen@uclouvain.be
anne-marie.doyen@unamur.be


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




© Société des Études Classiques a.s.b.l. - Rue de Bruxelles 61, B-5000 Namur, Belgique.

La revue bénéficie de l'aide financière du Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS de Belgique et de la Fondation Universitaire de Belgique.