Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement ou avec frais

Amphitrite In and Out of the Olympian Pantheon

Jennifer Larson

Résumé


 

Résumé. — L’épopée propose trois traditions distinctes d’Amphitrite. Dans l’Odyssée, son nom désigne la mer par métonymie, et « Amphitrite gémissante » est la mère de monstres. Hésiode anthropomorphise Amphitrite, faisant d’elle l’épouse de Poséidon, tandis que l’Hymne homérique à Apollon l’identifie à la sœur aînée des Titans. Nous examinerons le contexte mythique dans lequel a eu lieu la domesti­cation d’Amphitrite par Hésiode, arguant que cette innovation a influencé le dé­veloppement du culte de Poséidon et d’Amphitrite à Penteskouphia, ainsi que la re­présentation finale de la déesse en tant que divinité olympienne.

Abstract. — Epic offers three distinct traditions of Amphitrite. In the Odyssey the name is used as a metonym for the sea; “loud-moaning Amphitrite” is a breeder of monsters. Hesiod anthropomorphizes Amphitrite, making her the spouse of Poseidon, while the Homeric Hymn to Apollo identifies her as a Titan-like elder god­dess. I examine the mythic context in which Hesiod’s domestication of Amphitrite took place, arguing that his innovation influenced the development of the Poseidon and Amphitrite cult at Penteskouphia, as well as the goddess’ ultimate representation as an Olympian deity.

 

 

Jennifer LARSON
Kent State University
jlarson@kent.edu


Texte intégral :

PDF (English)

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




© Société des Études Classiques a.s.b.l. - Rue de Bruxelles 61, B-5000 Namur, Belgique.

La revue bénéficie de l'aide financière du Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS de Belgique et de la Fondation Universitaire de Belgique.