Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement ou avec frais

Les pièges de l’épigraphie romaine et les défis d’une bonne compréhension

Christine Hoët–Van Cauwenberghe

Résumé


Résumé. — Nous avons choisi de présenter un florilège d’exemples pris dans la do­cumentation épigraphique datant du Haut-Empire romain pour illustrer l’expression Errare humanum est. En effet, l’analyse épigraphique est complexe pour diverses raisons. D’abord les Anciens eux-mêmes faisaient des fautes dans la gravure des textes et commettaient des erreurs d’interprétations. Ensuite, les spécificités de l’épi­graphie (sigles, abréviations, ligatures, cassures, vocabulaire spécifique ...) ne permettent pas de trouver d’emblée la bonne explication. Nous nous fourvoyons par­fois faute d’informations suffisantes ou nous introduisons des erreurs en éditant des textes. En conséquence, il faut rester vigilant, vérifier les indices, et il est parfois plus prudent de ne pas trancher dans un dossier, sur un point, que de tomber dans l’erreur. Il faut admettre modestement qu’il nous arrive à tous de commettre des er­reurs ; à nous de les corriger.

Abstract We have decided to present a florilegio of examples chosen from epi­graphic documentation dating from the Upper Roman Empire to illustrate the ex­pression Errare humanum est. De facto, epigraphic analysis is complex for various reasons. First, the Ancients themselves made mistakes in the engraving of the texts and made errors of interpretation. Then, the specificities of epigraphy (acronyms, abbreviations, ligatures, breaks, specific vocabulary ...) do not offer possibility of finding the right explanation from the start. It may happen that we miss out on the lack of sufficient information or that we introduce errors by editing texts. As a result, we have to remain vigilant and have to verify evidences and it may sometimes be more appropriate to refrain from taking a decision than to fall into error. We mod­estly have to admit that we all could make mistakes; it’s up to us to correct them.

 

Christine HOËT-VAN CAUWENBERGHE
Université de Lille, Halma UMR 8164
christine.vancauwenberghe-hoet@univ-lille.fr


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




© Société des Études Classiques a.s.b.l. - Rue de Bruxelles 61, B-5000 Namur, Belgique.