Accès libre Accès libre  Accès restreint Accès sous abonnement ou avec frais

Partir, c’est mourir un peu (à propos du verbe étrusque lupu-)

Jean Hadas-Lebel

Résumé


Résumé. — L’opinio communis veut que le verbe étrusque lupu- ait signifié « mourir ». L’hypothèse que nous souhaitons défendre ici est que ce sens est né secondairement, par euphémisme. La signification première de lupu-, selon nous, était « partir ». Cette interprétation s’accorde parfaitement avec ce qu’on sait de la conception que les Étrusques avaient de la mort : nombreuses en effet sont les figu­rations représentant le défunt voyageant, à pied, à cheval ou sur un chariot, vers l’au-delà. Le véritable verbe « mourir » en étrusque était probablement leine, qui apparaît dans un petit nombre d’inscriptions de Volterra, comme l’avait déjà pressenti C. Pauli, en son temps.

Abstract. — It is generally accepted that the Etruscan verb lupu- means “to die”. The hypothesis we wish to advance in this article is that this is a secondary meaning and no more than a euphemism. The original meaning of lupu- must have been “to go (away)”. This interpretation is in accordance with the Etruscan conception of death, as we know it: in many tomb paintings, indeed, the deceased is represented travel­ing, on foot, on horseback or on a wagon, to the afterlife. The proper word for “to die” in Etruscan was probably leine, which appears in a small number of inscriptions of Volterra, as already suggested by C. Pauli.

 

Jean HADAS-LEBEL
Université Lumière – Lyon 2
jean.hadas-lebel@univ-lyon2.fr


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




© Société des Études Classiques a.s.b.l. - Rue de Bruxelles 61, B-5000 Namur, Belgique.